Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 16:51

Curieuse que je suis !

 

Je suis allée voir le film de Dahan relatant la vie de Piaf. Je me méfiais du battage médiatique autour du film mais j'étais intriguée et Piaf, finalement, je ne connaissais pas vraiment autre chose que sa voix et la plupart de ses chansons. D'ailleurs en regardant les émissions télévisuelles de ces dernières semaines, je m'étonnais de connaître aussi bien les paroles de ses chansons. Et c'est plutôt avec plaisir que j'ai appris à travers les interviews et témoignages l'origine ou les contextes des différents tubes de Piaf. Cela leur donne aujourd'hui un sens qui témoigne bien du talent de l'artiste et de l'interprète qu'était Edith Piaf.

 

 

Et puis sa vie, j'en connaissais des bribes ... comme une légende ...

Et puis ce film providentiel avec autant d'éloges, l'incarnation de Marion Cotillard, la promesse de tout savoir ...

 

Et puis j'ai vu le film hier et je suis déçue par le portrait qui nous a été servi par Dahan. Ce matin j'ai cherché si j'étais seule au monde à ressentir ce désenchantement et je constate que non, que d'autres courageux ont osé exprimer ce qui n'est pas politiquement correct en ses temps de promotion du film de l'année !

 

La construction du film dessert tout d'abord le portrait de l'artiste : on va et vient sans cesse d'une époque à l'autre de la vie de Piaf et l'on passe ainsi d?une figure enfantine à celle d'une vieillarde malade.

  

Ensuite, l'auteur a choisi d'insister sur la misère qui poursuit l'artiste du jour de sa naissance à sa mort. Au lieu de la rendre « belle », de lui donner la beauté et la force de sa voix que nous avons tous en mémoire, collectivement, il nous livre Piaf sous des traits grossiers et vulgaires.

 

 

D'ailleurs, l'actrice, qui est magnifique naturellement, est bardée de maquillage et nous offre une mome défigurée. Il aurait mieux valu trouver "l'actrice" avec une « gueule » authentique qui aurait transfigurée le physique atypique de Piaf.

  

Ce film n'a rien d'esthétique en somme et c'est navrant de nous offrir une caricature aussi triviale de la Mome !

  

Alors évidement, on peut pleurer sur la vie sordide qu'a connue Piaf depuis le début ... élevée dans une maison close, elle en perd la vue tellement ce qui l'entoure n'est pas soutenable pour la vue d'un enfant. C'est glauque, vulgaire, triste à vomir.

  

La première scène montre une femme qui avec mépris reproche à la mère de Piaf de se donner en spectacle dans la rue sous les yeux de son enfant ... on aurait déjà envie de pleurer ... et l'on découvre 15 scènes plus tard que Piaf elle-même reproduit l'incident avec sa propre fille.

  

L'image du père s'en tire bien dans le film de Dahan : le propre père d'Edith l'enlève à sa grand-mère maternelle puis à sa propre mère pour offrir une vie de bohème à sa fille, ils vivent dans la rue. Puis ce sera au tour du père de l'enfant de Piaf de venir faire la leçon et c'est même lui qui conduit l'enfant à l'hopital lorsqu'il est atteint d'une méningite foudroyante alors que Piaf chante dans un cabaret miteux... quels comptes Dahan a ? t-il a régler avec sa mère ?

  

Autres scènes désespérantes : la môme est vulgaire, se pochtronne, se drogue, s'en-tête ; et les « amis fidèles » la regardent se détruire et semblent  seulement préoccuper d'en faire une tête d'affiche ! D'ailleurs pour son dernier concert à l'Olympia en 1960, Bruno Coquatrix est aux abois car la plus célèbre scène parisienne est en faillite ...

 

Non vraiment, il me semble que ce film n'a voulu nous montrer que l'envers du décor de la môme et ne fait que ruiner en 2h20 l' oeuvre de toute une vie. On s'attend à croiser les Compagnons de la chanson, Montand et beaucoup d'autres figures liées au mythe d'Edith Piaf et la découpe du film est telle que leon ne voit rien ! Mêmes les évènements historiques, comme la seconde guerre mondiale, sont tout a fait exclus.

 

 

 A la fin du film je suis sortie en colère contre cette artiste qui parait égoïste et qui jusqu'au bout s'entête dans sa misère au lieu d'apprendre de ce que la vie lui offre pour vivre décemment.

 

Alors que finalement, Piaf ce n'est pas cela ... Piaf est une artiste authentique dont la force et le pouvoir de sa voix exultait ses souffrances et animait sa générosité et ses amours.

  

Désolée Edith Piaf pour ce RV annoncé et manqué !

 

 

Et vous alors ? avez vous vu le film ? qu'en pensez vous ?

 

Caroline

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aline / Nougatine 24/02/2007 19:13

Euhhh... pour Johnny... pas très futé dans sa jeunesse, surement. Mais en tout cas, pas très futé dans sa vieillesse non plus ! ;-)))

Aline/Nougatine 19/02/2007 00:26

Pas (encore) vu mais dis donc, quelle jolie critique !Personnellement j'ai lu une bio de Brel et je suis tombée des nues (dans le vrai sens du terme). Rien à voir avec celui que j'aimais, qui me faisais vibrer. Rien à voir. C'était limite un... bref, un mec pas très bien.J'en ai été retournée pendant plusieurs semaines après la lecture du livre (depuis j'ai digéré tout ça).C'est peut être pareil pour la Môme : elle avait surement plein de défauts elle aussi... y'a juste que c'est dur à avaler !Je te comprends très bien ;-)

Caroline 20/02/2007 17:01

Coucou Aline,
Ah oui pour Brel pareil ?!!! pffffffff C'est vrai que les "artistes" sont réputés pour être très égotique et je me demande quel est l'intérêt de faire un film si critique sachant qu'il va être vu par des milliers de fans. Un livre, c'est différent, tout le monde n'ira pas l'acheter.
ça me fait penser à un bouquin que j'ai lu de Sylvie Vartan où elle raconte sa vie. Et bien notre Johnny en prend aussi pour son grade ... pas très fûté le gaillard dans sa jeunesse ...
A bientôt

nath 17/02/2007 20:46

je suis un peu comme toi apres avoir vue le film!!!j'ai largement prefere l'adaptation qu'en avait fait evelyne bouix il est vraie que dans ce film elle n'est pas au top son image en prend un coup (meme si il a beaucoup de veritée..comme la drogue comme son caractere de chien mais ne faut il pas en avoir pour arriver la ou elle est arrivée??de son temps il fallait avoir de la voix pour coucher alors que de nos jours il faut coucher avant d'avoir de la voix!!)j'aime toujours autant les chansons de piaf.....au moins le film a passé de superbe interpretation (la vraie voix de piaf d'ailleur)

:0075:D@net:0075: 17/02/2007 20:37

Merci pour cet avis, j'avoue hésiter pour aller le voir, moi qui ai connu Piaf dans ma jeunesse, c'était une grande artiste elle chantait comme jamais personne n'a chanté.Mais pour être sûre, j'irai peut-être.Bonne soirée.D@net.

SysTooL 17/02/2007 20:31

Merci pour ce joli article! Tu as bien raison d'exprimer ton avis, quel qu'il soit. J'ai lu des critiques négatives même dans de grands journaux (enfin... en Suisse ;-))Personnellement je ne l'ai pas vu - et je ne le souhaite pas vraiment - donc j'aurais de la difficulté à exprimer mon avis...A+SysTooL

Présentation

  • : Blogapartdecaro
  • : Un peu de lecture, de cinéma, d'amitié et de Bretagne, beaucoup de broderie
  • Contact

Recherche