Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 18:57

Bonjour,

Dans la série "décopatch" voici le téléphone :

 

C'est encore timide, mais j'ai déjà l'impression de ne pas avoir un téléphone comme les autres et ça, ça me plait !

Demain, promis, je reviens avec une broderie ...

Caro

Repost 0
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 11:33

Bonjour,

Voici la dernière bricole du week end réalisée en "décopatch", technique qui me tentait depuis un petit moment car je suis une adepte des jolis papiers.

C'est à "l'atelier des Fées" que j'ai franchi le pas en réalisant un petit miroir de fille, devinez pour qui ?

 

 

Et la petite boîte à bijoux pour aller avec s'il vous plait !

Je trouve la technique de décopatch intéressante car elle permet de recycler ou de redonner un coup de jeune à des objets. Par exemple, la boîte à bijoux est un pot de crème anti-ride (et oui je m'y suis mise !!) que je trouvais joli une fois débarassé de ses étiquettes. Le voici encore plus joli et accordé au petit miroir. Le petit miroir est en carton, il s'achète tel quel et il ne reste plus qu'à le décorer.

En plus du papier collé, j'ai utilisé une peinture en relief dorée pour faire des fantaisies sur le miroir. Vous les voyez ?

Accessible à tout le monde, cette technique me donne plein d'envies ... A suivre !

En attendant, je vous souhaite un bon dimanche de Pâques et une bonne chasse aux oeufs.

Caro

Repost 0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 18:17

Bonjour,

Ma petite fifille a décidé que son ours qui sent bon la canelle s'appelerait désormais "Loli" et elle m'a demandé de lui broder son nom.

Ni une ni deux dans ma tête une idée a émergé et voici le résultat :

 

 

 

L'exploit réside dans la rapidité d'execution car j'ai tout fait cet après midi. J'ai sorti ma machine à coudre et j'ai posé un biais !!!! oui oui !! Ensuite j'ai brodé le nom de baptème de l'ours chéri.

Elles ne sont pas mignones toutes les deux ?

 

Bonne soirée !

Caro

Repost 0
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 11:40

Bonjour,

Aujourd'hui, je vous dévoile un encours qui a déjà ... plus d'un an ... mais comme il s'agit d'une création personnelle, cela demande réflexion et j'avance à chaque fois que l'inspiration me monte à la tête et que mes doigts me démangent au point que j'atrappe l'ouvrage !!!

 

 

Il s'agit donc d'une pochette à ouvrage de taille moyenne et qui s'intitule au départ "trousse à points spéciaux" car j'ai démarrer ce projet en septembre 2005 au sein de mon club "aux 3 petites croix". D'ailleurs, comme je ne suis pas la seule à avoir tenté l'aventure, je vous avais montré des trousses terminées dans le reportage sur notre exposition en novembre dernier (pour celles qui n'ont pas suivi, RV sur ma galerie dans l'album "expo Thouaré" ici).

Alors certaines ont terminé, d'autres ont abandonné (mais je ne citerai pas les noms c'est promis) et enfin d'autres encore se prennent à rêver au résultat final ... comme moi. Mais il y a encore du boulot !

Allez ! j'y retourne,

Merci de votre visite et à bientôt

Caro

Repost 0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 16:26

Bonjour,

Le printemps est de retour et nous avons tous envie que le ciel bleu soit désormais présent tous les jours.

Je partage avec vous une ballade en rade de Brest où nous avons pu voir l'abeille Bourbon, ce bateau impressionnant qui sort en toute circonstance pour venir en aide aux bateaux en difficulté au large des côtes de Bretagne et plus loin parfois.

Bon week end

Caro

 

 

 

Repost 0
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 11:09

 

Bonjour,

Aujourd'hui je vous montre une broderie (toute petite) ! Il y a quelques temps déjà j'ai réalisé un petit coussin de porte pour ma fillotte car j'en avais assez de voir sur la porte de sa chambre des bouts de papiers vaguement décorés avec des messages du type :

"Ne pas entrer"

"FRAPPEZ avant d'entrer et ATTENDEZ la réponse !"

Et encore ... je vous épargne les fautes d'orthographe car les messages ont démarré très tôt ... dès les premiers maniements du stylo ! Parfois je regrette de ne pas avoir conservé ses petits bouts de papier déconcertants !! Mais il en reste un ... preuve en image : mon coussin brodé cohabite encore avec un message manuscrit dont je vous laisse le soin de décrypter.

 

Et pour les jours "sans" :

 

L'idée de ces petits messages brodés vient du livre "Mots doux au point de croix" de de Anne Sohier-Fournel (Auteur), Frédéric Lucano (Auteur), Sonia Lucano (Auteur)

Bon dimanche à vous

Caro

Repost 0
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 08:32

 

Bonjour,

Aujourd'hui, je viens vous parler de la belle visite que j'ai faite au mois d'aout dans les côtes d'Armor, mon pays d'adoption.

Il y avait annoncé dans la plus part des revues touristiques et dans les revues de broderie aussi (si si) une exposition sur le lin au Château de la Roche Jagu dans le cadre d'une opération générale dans la région intitulée "Toiles & Lin tissent des liens".

C'est ainsi que j'ai découvert ce lieu :

Tout autour des jardins magnifiques à découvrir, qui font l'objet d'une visite bien à part.D'ailleurs ce jour là je n'ai pas eu le temps de faire le tour entier, mais j'y retournerai certainement tellement le lieu est agréable, surtout par beau temps (et oui cela arrive en plein mois d'aout, en Bretagne ...) :

 

L'exposition sur l'histoire du lin était à l'intérieur du château : une visite organisée dans les pièces du château. Une façon originale de déambuler dans cette demeure impressionnante ! Pour arriver au 2ème étage dans un couloir le long de la façade arrière et découvrir un panorama extraordinaire sur la Vallée du Trieux :

Le lin faisait partie de la vie des Bretons et le travail qu'il exigeait était très pénible. Aujourd'hui, malgré la mécanisation des outils de travail, la culture du lin a perdu de son intérêt face à la concurrence du coton.

C'est pourquoi nous, brodeuses, nous plaignons du prix si élevé de la toile de lin qui nous sert à broder nos petites croix !

Ci-dessous un champs de lin. la plante produit une fleur bleue qui ne vit que quelques heures. Donc il faut savouré la vue d'une étendue bleutée comme celle-ci :

 

Ci-dessous encore, des bottes de lin moissonnées qui sèchent au soleil :

 

Ici un chêne bicentenaire du Domaine, personnellement je le trouve superbe !

 

Aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur, le Domaine de la Roche Jagu est une belle promenade pour les amoureux de la Bretagne, de l'histoire et de la nature.

Pour en savoir plus sur le château c'est ici ou encore ici.

Et pour découvrir la culture du lin, tout est dit et avec en prime des photos magnifiques.

Je vous laisse ...

Bonne journée

Caro

Repost 0
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 16:51

Curieuse que je suis !

 

Je suis allée voir le film de Dahan relatant la vie de Piaf. Je me méfiais du battage médiatique autour du film mais j'étais intriguée et Piaf, finalement, je ne connaissais pas vraiment autre chose que sa voix et la plupart de ses chansons. D'ailleurs en regardant les émissions télévisuelles de ces dernières semaines, je m'étonnais de connaître aussi bien les paroles de ses chansons. Et c'est plutôt avec plaisir que j'ai appris à travers les interviews et témoignages l'origine ou les contextes des différents tubes de Piaf. Cela leur donne aujourd'hui un sens qui témoigne bien du talent de l'artiste et de l'interprète qu'était Edith Piaf.

 

 

Et puis sa vie, j'en connaissais des bribes ... comme une légende ...

Et puis ce film providentiel avec autant d'éloges, l'incarnation de Marion Cotillard, la promesse de tout savoir ...

 

Et puis j'ai vu le film hier et je suis déçue par le portrait qui nous a été servi par Dahan. Ce matin j'ai cherché si j'étais seule au monde à ressentir ce désenchantement et je constate que non, que d'autres courageux ont osé exprimer ce qui n'est pas politiquement correct en ses temps de promotion du film de l'année !

 

La construction du film dessert tout d'abord le portrait de l'artiste : on va et vient sans cesse d'une époque à l'autre de la vie de Piaf et l'on passe ainsi d?une figure enfantine à celle d'une vieillarde malade.

  

Ensuite, l'auteur a choisi d'insister sur la misère qui poursuit l'artiste du jour de sa naissance à sa mort. Au lieu de la rendre « belle », de lui donner la beauté et la force de sa voix que nous avons tous en mémoire, collectivement, il nous livre Piaf sous des traits grossiers et vulgaires.

 

 

D'ailleurs, l'actrice, qui est magnifique naturellement, est bardée de maquillage et nous offre une mome défigurée. Il aurait mieux valu trouver "l'actrice" avec une « gueule » authentique qui aurait transfigurée le physique atypique de Piaf.

  

Ce film n'a rien d'esthétique en somme et c'est navrant de nous offrir une caricature aussi triviale de la Mome !

  

Alors évidement, on peut pleurer sur la vie sordide qu'a connue Piaf depuis le début ... élevée dans une maison close, elle en perd la vue tellement ce qui l'entoure n'est pas soutenable pour la vue d'un enfant. C'est glauque, vulgaire, triste à vomir.

  

La première scène montre une femme qui avec mépris reproche à la mère de Piaf de se donner en spectacle dans la rue sous les yeux de son enfant ... on aurait déjà envie de pleurer ... et l'on découvre 15 scènes plus tard que Piaf elle-même reproduit l'incident avec sa propre fille.

  

L'image du père s'en tire bien dans le film de Dahan : le propre père d'Edith l'enlève à sa grand-mère maternelle puis à sa propre mère pour offrir une vie de bohème à sa fille, ils vivent dans la rue. Puis ce sera au tour du père de l'enfant de Piaf de venir faire la leçon et c'est même lui qui conduit l'enfant à l'hopital lorsqu'il est atteint d'une méningite foudroyante alors que Piaf chante dans un cabaret miteux... quels comptes Dahan a ? t-il a régler avec sa mère ?

  

Autres scènes désespérantes : la môme est vulgaire, se pochtronne, se drogue, s'en-tête ; et les « amis fidèles » la regardent se détruire et semblent  seulement préoccuper d'en faire une tête d'affiche ! D'ailleurs pour son dernier concert à l'Olympia en 1960, Bruno Coquatrix est aux abois car la plus célèbre scène parisienne est en faillite ...

 

Non vraiment, il me semble que ce film n'a voulu nous montrer que l'envers du décor de la môme et ne fait que ruiner en 2h20 l' oeuvre de toute une vie. On s'attend à croiser les Compagnons de la chanson, Montand et beaucoup d'autres figures liées au mythe d'Edith Piaf et la découpe du film est telle que leon ne voit rien ! Mêmes les évènements historiques, comme la seconde guerre mondiale, sont tout a fait exclus.

 

 

 A la fin du film je suis sortie en colère contre cette artiste qui parait égoïste et qui jusqu'au bout s'entête dans sa misère au lieu d'apprendre de ce que la vie lui offre pour vivre décemment.

 

Alors que finalement, Piaf ce n'est pas cela ... Piaf est une artiste authentique dont la force et le pouvoir de sa voix exultait ses souffrances et animait sa générosité et ses amours.

  

Désolée Edith Piaf pour ce RV annoncé et manqué !

 

 

Et vous alors ? avez vous vu le film ? qu'en pensez vous ?

 

Caroline

 

 

Repost 0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 13:02

 

Marie tu jouais les apprentis photographes hier avec la chatte qui prenait la pause.

J'en ai fait une mise en scène spécialement pour toi Marie !

 


| View Show | Create Your Own

 

Tes photos sont très réussies !

Maman

 

Repost 0
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 11:39

Bonjour,

Le temps file très vite cette année vous ne trouvez pas ?!! ça promet pour la suite ...

J'ai eu la visite de ma maman et de ma tante, fervente admiratrice de mes ouvrages de broderie.

Nous avons partagé la traditionnelle galette :

 

(vous vous doutez bien que cette belle galette va rejoindre la galerie de ce blog spéciale gourmandise)

Et je leur ai offert à chacune une petite carte brodée par mes petites mimines. Je dois dire que je ne pensais pas leur faire autant plaisir ! Voir leurs yeux pétiller de joie et d'admiration ... je me dis que décidément, il vaut mieux offrir nos heures de patience à des personnes qui apprécient vraiment ...

 

et dans le détail : un free de IsaV pour Noël 2006, brodé ici en 1 fil sur 1 fil

 

 et ci-dessous un modèle de DFEA de décembre 2006 :

 

 Bon dimanche à vous et bonne galette car c'est encore d'actualité

Caroline

Repost 0

Présentation

  • : Blogapartdecaro
  • : Un peu de lecture, de cinéma, d'amitié et de Bretagne, beaucoup de broderie
  • Contact

Recherche