Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 18:42

Qu'un ange vous accompagne tout au long de cette année 2007 Je trouve celui ci charmant, et le fait mien pour cette année.

 

Merci à Coccinnelle pour ses jolies créations.

Comme je me promène sur internet plus que je n'écris ici, j'en profite pour inviter les personnes qui ne la connaissent pas encore à visiter le site de Sof', qui nous propose une jolie façon de swapper encore avec une nouvelle invention de son cru : le BE GLAD. Pour tout savoir c'est ici : rubrique BE GLAD

Repost 0
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 16:24

 

Bonjour,

Je peux vous assurer qu'il n'y a pas que dans la maison du Père Noël que ça usine pour les cadeaux ! Je suis sûre que chez les brodeuses il en est de même pour réserver quelques surprises faites de fil, de couleurs, de dextérité et de beaucoup de patience ...

Voici chez moi ce que cela donne :

 


| View Show | Create Your Own

 

Plus qu'une semaine avant le Réveillon. Je ne reviendrai peut être pas d'ici là alors d'avance, je vous souhaite un

JOYEUX NOËL

 

Repost 0
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 17:08


 

Quand je vous dis que les brodeuses ne sont pas sérieuses ... cliquez donc ci-dessus pour vous rincer l'oeil.

J'ai hésité à mettre le lien ci-dessous dans la rubrique gourmandise :-p

Caro


Repost 0
1 novembre 2006 3 01 /11 /novembre /2006 12:13


Bonjour,

 

Le 1er novembre tombe bien ! Au lieu d'attendre le week end prochain, je peux prendre le temps deux jours après de préparer un résumé de l'expositon du club "Les Trois Petites Croix" de Thouaré sur Loire, dans le 44.

 

Sur deux jours, nous avons accueilli des visiteurs au milieux de nos ouvrages. Surprise et intérêt dans les yeux de certains que pensaient que la broderie au point de croix était ringarde et triste.

La variété des ouvrages étonne : la broderie peut s'encadrer, se porter, orner des objets d'usage courant comme des sacs, des cartables, des abats-jours, des carnets, des plateaux, des étuis à lunettes, à téléphone portable. Elle peut encore voyager et apporter l'amitié dans les boîtes aux lettres.

La technique elle même qui peut se méler à d'autres techniques : on trouve sur un même ouvrage du point de croix, de la broderie traditionnelle, de l'hardanger. Pour mettre en valeur une broderie on peut recourir au cartonage, à l'encadrement, au patch ...

Le support aussi permet de rendre des effets différents à nos broderies : Aîda, lin plus ou moins fin, utilisation de fils de coton moulinés aux couleurs dégradées ou bien fils de soie pour un rendu délicat.

Les thèmes aussi, nous l'avons vu en découvrant nos ouvrages, sont infinis et touchent tous les domaines. Vous le verrez aussi : l'humour fait partie de notre univers !

Pour découvrir en détail notre exposition rendez-vous ici 

Merci de votre visite et à bientôt

Caroline

Repost 0
29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 09:12

La fameuse pochette dont je vous ai mis depuis un moment la broderie principale en en-tête de ce blog.

Et bien voici à quoi cette broderie "Doigts de Fées" était destinée :

 


C'est un pochette proposée en kit par Alice Créations. Tout est à découper, broder, et coudre ! C'était un gros challenge pour moi car je ne suis pas douée en couture.

Finalement j'ai trouvé de l'aide auprès de ma copine Christine et de sa fille.

Les broderies sont donc de ma composition :

- de Fil en aiguilles

- de Ouvrages broderie

- du Livre « Petits cadeaux brodés »

J'ai mis un an tout juste pour la réaliser. C'était le délai que je m'étais fixé lors de mon achat l'année dernière au salon Créativa de Nantes.

Comme ce week end à Thouaré c'est l'exposition du club de broderie auquel j'appartiens, mon cartable est exposé comme de nombreux ouvrages magnifiques dont je vous ferai of course une petite présentation en photo As Soon As Possible.

Bon dimanche à vous !

Repost 0
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 16:21

 

 

 Coup de gueule aujourd’hui car je suis une parent d’élève catastrophée ! Le sujet est d’actualité vous me direz : on s’interroge dans les JT ou bien chez Mireille Dumas sur les méthodes aujourd’hui utilisées dans l’enseignement. Plus que les grands discours véhiculés par les médias et donc des discours forcément critiquables puisqu’ils orientent vers l’une ou l’autre thèse. Moi c’est de ma propre expérience que je me fais une idée de ce que mon enfant apprend ou n’apprend pas ! et c’est ce qu’il n’apprend pas qui me rend malade.

 Je m’explique : mon enfant est en CM1 et il ne peut pas construire une phrase sans faire une faute d’orthographe. Lui demander un calcul de tête est quasiment infaisable car il ne connaît pas « par cœur » ses tables de multiplications.

 Alors moi j’en ai marre des discours des instit et des bobos qui pensent qu’un enfant peut apprendre tout seul ! qu’il ne faut pas traumatiser un enfant avec les notes de dictées, avec les notes tout court ! Il faut que l’enfant apprenne à s’exprimer sur tout, sans contrainte des règles du langage écrit.

 

Les instituteurs aujourd’hui ne se rendent pas compte de l’impact de leur discours sur leurs élèves. Pour preuve, il y a une semaine, la maîtresse nous a invité à une réunion pour nous présenter ses méthodes de travail, ses objectifs pédagogiques avec les enfants. Au bout d’un moment, j’ai fini par demander quand elle allait commencer à faire des dictées, et réalisant l’incongruité de ma question (et oui hélas ... je sentais déjà la réponse ...) j’ai rectifié en demandant si les dictées existaient toujours ? et quand est-ce que les enfants allaient apprendre les règles d’orthographe. Mon but était d’aborder justement le sujet de l’orthographe ... Et bien je n’ai pas eu de réponse à ma question ! Enfin si, une peu convaincante : que les dictées ne seraient pas systématiques cette année car finalement, après expérience, le temps qui est passé à faire la dictée et à la corriger n’est pas justifié quand aux résultats. En effet, la peur de la note, la peur de se tromper ... et (mais là je ne fais que soulever un problème qui devient handicapant) le travail d’explication qui est demandé à l’instituteur au moment de la correction sont traumatisant !!!

 Et puis c’est tellement plus dans l'air du temps de demander aux enfants de « produire » des textes eux-mêmes, les fautes d’orthographe c’est accessoire ( « c’est pas grave elle a dit la maîtresse » )c’est le fond qui compte ! Mais peut on apprendre à un enfant à courrir avant d'apprendre à marcher ?

 

 Alors aujourd’hui dimanche, ma fille fait ses devoirs ... depuis deux jours elle me parle avec une grimace sur la figure d’un résumé à faire en histoire ... elle me présente donc son fameux résumé qui parle de Christophe Colomb, de la découverte des Amériques et de sa rencontre avec Magelland.

 Trouvant le résumé un peu court, je demande à ma fille de me présenter son cahier d’histoire. J’ai cru que j’allais hurler au scandale !

 Bien sûr, aujourd’hui sur les cahiers d’histoire, de géo, de sciences, de math ou de français aucune leçon n’est recopiée par l’enfant. On trouve partout des feuilles polycopiées de livres !

 Et là, je tombe sur une double page d’un livre d’histoire sur la découverte des Amériques avec que du texte et je réalise alors ce qu’on demande à un enfant de 9 ans : résumer deux pages comme celles-là !!! Le résumé est un exercice déjà difficile pour un lycéen (épreuve de français au bac : dissertation ou résumé + explication de texte) alors là je suis suffoquée ! Et ça ce n’est pas traumatisant ???

 La maîtresse aurait pu faire le résumé, le faire recopié et le faire apprendre tout simplement !

 Je découvre que  mon enfant est traumatisée ! Je lui donne des pistes pour réfléchir : se poser les fameuses questions Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Et ma fille se sent encore plus incapable en réalisant tout les étapes du travail qui lui est demandé. Elle se sent nulle me dit-elle, les larmes aux yeux.

 Alors je ne suis pas instit, je n’ai pas à faire les leçons en plus à la maison pour apprendre à mon enfant à se corriger, à lui donner des méthodes pour apprendre et je n’ai pas non plus à payer quelqu’un en plus pour venir lui donner des leçons particulières à la maison !!

 

 Voilà ! J’avais besoin d’exprimer tout ceci et je suis contente de disposer de ce blog pour écrire ce qui me tient à cœur. C’est ma liberté, celle que mon enfant ne trouvera jamais si adulte, elle n’a pas les moyens d’écrire et de se faire comprendre et donc d’être crédible pour elle-même et pour les autres.

 Je pense que les jeunes instituteurs se sont laissés griser par les discours des vieux réac’ égoïstes qui ont oublié que l’école pour tous c’est d’abord l’école de la liberté.

 

Et on sait bien que dans les dictatures et dans les pays de privation de liberté le meilleur moyen de faire taire les gens c’est de ne pas leur donner les moyens ni de réfléchir ni d’aller chercher tout seul dans les livres les réponses à leurs questions intimes. Ou bien encore en ne leur donnant aucun moyen de se défendre, en les privant de la « connaissance » qui ouvre la réflexion et le bon sens.

Bon dimanche à vous

Caroline

PS : si vous saviez combien je me suis relue pour corriger des fautes d'orthographe ! Et il y en a peut être qui m'ont échappées hélàs ... pourtant j'avais à coeur de vous écrire et de vous offrir un texte agréable à lire.

 

 

Repost 0
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 19:52


 

Je suis contente ... j'ai trouvé toute seule comment mettre ce beau diaporama ! YESSSSSSSSSS

Repost 0
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 19:04

C'est déjà la fin du mois de septembre, la rentrée et ses rituels sont terminés.

 A moi l'automne, à moi le joli mois Octobre qui me vit une année arriver !

 En faisant le tri dans les cahiers de ma fillotte, car hélàs on ne peut pas tous les garder, je suis tombée en état de nostalgie sur ce poème qui, jadis,m'avait été donné d'apprendre aussi :

 Odeur des pluies de mon enfance

 Derniers soleils de la saison !

 A sept ans comme il faisait bon

 Après d'ennuyeuses vacances,

 Se retrouver dans sa maison,

 

 La vieille classe de mon père,

 Pleine de guêpes écrasées,

 Sentais l'encre, le bois, la craie

 Et ces merveilleuses poussières

 Amassées par tout un été.     

 Ô temps charmant des brumes douces,

 Des gibiers, des longs vols d'oiseaux,

 Le vent souffle sous le préau,

 Mais je tiens entre paume et pouce

 Une rouge pomme à couteau.

  

René Guy CADOU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 17:14

Je poursuis la découverte avec vous des techniques que nous pouvons aborder grêce aux cours de l'école de Quimper.

 

Voici un dernier exemple de broderie "Glazik", mais il y en aurait bien d'autre grâce à la créativité de Pascal Jaouen. Les coloris sont infinis puisque dans cette broderie, on installe les couleurs au gré de l'humeur et de son propre goût. J'ai vu des élèves "customiser" des jean's, des vestes, des sacs avec cette technique et l'effet est génial !

Vous observerez la fantaisie de la brodeuse qui a agrémenté sa broderie d'un gland doré. On peut aussi y glisser des plumes colorés, des perles ...

Autre technique : la broderie sur tulle. Je n'ai pas encore essayé, mais voici le rendu. Vous en aurez sûrement déjà vu.

Ci-dessous en bonnet de baptême en perlage et cannetille argentée : cette année nous avons eu l'occasion d'apprendre cette technique et certaines élèves ont restauré ou réalisé ce bonnet :

Ou encore la broderie blanche : cette belle lettre est encore l'ouvrage d'une des élèves cette année. Je n'ai pas encore essayé cette technique car elle me fait un peu peur. C'est un travail de longue haleine et très minutieux

~ Remarquez "broder" est par définition long et fastidieux !! L'important je crois c'est la motivation et le plaisir.

 

Dernière technique que l'on pouvait admirer parmi les travaux de l'année : la peinture à l'aiguille, autrement dit le passé empiétant. En voici un bel exemple.

 

Cette année les cours reprennent vers la fin du mois de septembre. J'y retourne avec plaisir pour apprendre et apprendre encore.

Au sujet de la broderie blanche, j'ai lu un très bel article sur le blog de "craft corner". Allez-y pour en savoir un peu plus et vous donnez l'envie d'essayer.

 

Bon fin d'après midi

 

Repost 0
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 19:22

Bonjour,

 

J'ai un peu de retard pour vous présentez les merveilles que l'on apprend au cours de broderie de l'école de Quimper. Mais la rentrée approchant, c'est l'occasion aussi d'en re-parler.

Très pratiquement, la broderie "Glazik" ornait les costumes des danseurs bigoudens. Et notre prof Yann qui est tombé dans la marmite tout petit a décidé de danser ET de broder son costume.

Il a donc trouvé un authentique gilet qu'il a rebrodé. Le haut du gilet est en velour et le bas est en drap de laine bleu. La bande brodé est plus ou moins large selon les costumes (à l'origine cela marquait les fférences de fortune)Pour les détails, ci-dessous, technique Glazik donc en fil de soie avec une luminosité remarquable

Les boutons sont en cuivre, comme c'était le cas sur les gilets traditionnels.

Evidemment mon tout petit essai de broderie "glazik" c'est de la rigolade à côté ! ici

Pour la suite de l'expo ce sera un autre jour.

A bientôt

Caroline

Repost 0

Présentation

  • : Blogapartdecaro
  • : Un peu de lecture, de cinéma, d'amitié et de Bretagne, beaucoup de broderie
  • Contact

Recherche